portail

De nombreux propriétaires optent pour un portail motorisé. En effet, permettre l’ouverture automatique de votre entrée vous simplifie la vie : plus besoin de venir ouvrir à vos invités ni de descendre de votre véhicule lorsque vous rentrez et sortez de chez vous. Lorsque la décision est prise, il peut être cependant difficile de faire le choix de sa motorisation. Voici quelques astuces afin de vous aider à faire votre choix chez votre professionnel.

Comment sélectionner votre portail ?

Le choix de votre portail aura une incidence directe sur l’automatisme que vous mettrez en place. Si votre portail est en PVC, il est possible qu’il ne soit pas possible d’y fixer une motorisation résistante.

A l’inverse, un portail trop lourd sera bien fixé, mais le moteur devra être puissant. De plus, si votre portail permet une prise au vent importante, il faudra veiller à une motorisation résistante. C’est la raison pour laquelle un portail coulissant sera plus résistant et moins contraignant qu’un portail à battant.

Si vous choisissez un portail coulissant, il faudra disposer de suffisamment de place en largeur (compter 7 mètres pour un portail de 3,5 mètres de large). A l’inverse, si votre choix s’arrête sur le portail s’arrête sur un portail à battant, il faudra suffisamment de place en profondeur pour pouvoir ouvrir les portes.

Si vous disposez déjà d’un portail, il faudra vérifier son état : condition mécanique, équilibre, structures pour fixer la motorisation, facilité d’ouverture et de fermeture. En effet, on ne peut pas motoriser un portail en mauvais état ou qui n’a pas été bien installé.

Quels sont les différentes motorisations pour un portail à battant ?

Le choix de votre motorisation dépendra du type d’ouverture de votre portail. Pour un portail à battant, vous pourrez choisir entre une motorisation à bras ou à vérin/vis sans fin.

La motorisation à bras sera plus rapide mais plus encombrante. Il faudra permettre un dégagement d’au moins 1 mètre.  Son système respecte les ventaux car les forces exercées sont faibles et adaptées. Ce type de moteur convient bien aux portails lourds et moyennement lourds. Elle présente l’avantage de s’adapter à tous les portails, peu importe la forme, la taille et la composition. Hors installation, il faudra compter 350 à 1500 euros pour ce type de moteur.

La motorisation à vérin/vis sans fin est plus discrète et plus compacte. Néanmoins, elle est en générale plus lente, les fixations doivent être robustes et la taille minimale des piliers qui permet l’installation peut vite être importante. Elle est bien adaptée pour les portails lourds. On peut mettre en place cette motorisation dans le prolongement du portail ou bien sur un mur positionné de manière perpendiculaire à celui-ci. Hors installation, il faudra compter 450 à 1500 euros pour ce type de moteur.

Quels sont les différents types de motorisation pour un portail coulissant ?

Vous pouvez opter pour une motorisation à bras pour ouvrir un portail coulissant. Il est également possible de choisir un moteur coulissant. Ce type de motorisation permet d’ouvrir des portails en ouverture droite à gauche ou gauche à droite. Il faudra impérativement surveiller l’état du rail de la crémaillère régulièrement (niveau, fixations, encombrements …)

Dans un prochain article, nous aborderons d’autres questions fréquentes autour de la motorisation de votre portail.

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même. »